Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

La chorale des P'tits Bonheurs à Calais

La chorale des P'tits Bonheurs parmi les migrants, à Calais.

 

          Voilà un spectacle qui s'achève, mais qu'on peut encore demander : « Migrations ». Un autre débutera en Octobre, « A la bonheur ».

          Entre 15 et 20 spectacles donnés dans les 3 diocèses de Cambrai, Lille, Arras. Toujours le même accueil et toujours la même ferveur. Mais l'apothéose fut bien à Calais.

          Lors de la journée pour la Paix à Arras, nous avions rencontré Philippe, du secours catholique de Calais. Impressionné par la fraternité qui se dégage de la chorale, il nous a tout de suite invités pour la fête de fin d'année du secours catholique de sa ville.

          Au début, tout commence timidement. 80 migrants sont là, qui se demandent qui nous sommes. Et puis tout à coup, « la sauce prend ». Quelques claquements de mains, une petite farandole, le prêt de la sono et des micros, et nous voilà partis à partager la musique. Tantôt eux, tantôt nous. Nous avons vite compris que, pour qu'ils participent à notre animation, il faut que nous adoptions aussi la leur. Les visages se sont mis à sourire, les corps à danser. Au début, c'était tout noir d'un côté et tout blanc de l'autre, et puis tout est devenu noir et blanc, comme un damier.

          De la joie pour nous, et pour eux qui vivent des moments bien difficiles. Nous avons compris que le problème de Calais n'est pas facile, mais nous avons vu des bénévoles du secours catholique aussi accueillants et bienveillants que polyglottes, et nous avons vu surtout des visages heureux, ne serait-ce qu'une après-midi. Des enfants d'une école ont joué une belle petite pièce de théâtre dans laquelle un migrant représenté par une poupée de chiffon devient roi.

          C'est cela la magie de la fraternité. Nous sommes tous des rois, qui que nous soyons.

Après notre petit passage à la mer et au cap Blanc Nez, nous sommes repartis chez nous pleins de souvenirs et heureux d'avoir terminé ainsi notre série de spectacles.

          La chanson « Je l'ai retrouvé à Calais » était encore dans toutes les têtes.

          Mais au fait, qui a-t-on retrouvé à Calais ?

          Jésus, pardi, dans une symphonie en noir et blanc !

A bientôt, en Octobre, pour notre nouveau spectacle ! Et si ça vous dit, si vous aimez les chansons solidaires, venez nous rejoindre. Ce n'est que du bonheur !

 

Yves Garbez. Le contacter

Nadège Dhaussy. La contacter.  

 

Article publié par Solidarité Quartier • Publié Lundi 09 juillet 2018 • 137 visites

Haut de page